Actualités

Recherche

Agenda

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Pour mémoire, Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un outil réalisé à l'échelle communale, sous la responsabilité du Maire pour organiser les actions des acteurs communaux de la gestion du risque (élus, agents municipaux, bénévoles, entreprises partenaires) en cas d'évènements majeurs naturels, technologiques ou sanitaires. Il a pour objectif l'information préventive et la protection de la population.

Il se base sur le recensement des vulnérabilités et des risques (présents et à venir, par exemple liés aux changements climatiques) sur la commune (notamment dans le cadre du dossier départemental sur les risques majeurs établi par la Préfète du département) et des moyens disponibles (communaux ou privés) sur la commune.

Il prévoit l'organisation nécessaire pour assurer l'alerte, l'information, la protection et le soutien de la population au regard des risques.

 

MEMBRE DU POSTE DE COMMANDEMENT COMMUNAL (PCC) 

 

Fonction   Prénom NOM
DOS Le Maire Didier CARTIER
Responsable population Titulaire Caroline LEFEBVRE-EVENOT
  Adjoint Stéphane LEROY
Reponsable Lieux public, ERP Titulaire Isabelle SANNIER
  Adjoint Nadine TANNAY
Responsable logistique Titulaire Rolaind GUEVILLE
  Adjoint Yannick MEUNIER
Responsable secrétariat Titulaire Martine CHERON
  Adjoint Sandrine HEURTEVENT

 

JEUDI 12 JANVIER 2017

ESLETTES A MIS EN PLACE SON PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE (PCS)

16 h 46 un mail de la Préfecture arrive en mairie :

Le département de la Seine-Maritime est passé en vigilance ROUGE pour du vent violent. Il s'agit de la tempête EGON déjà au large de nos côtes. Selon les prévisions, elle devrait atteindre le département entre 19 h et 2 h du matin. Il semblerait qu'il s'agisse d'une tempête qui se déplace assez rapidement mais qui pourrait être très violente. Des rafales à 130 km/h sont attendues à l'intérieur des terres. Pour comparaison, lors de la tempête de 1999, les vents avaient atteint 140 km/h.

Aussitôt Monsieur Le Maire prévient tous les acteurs du Poste de Commandement Communal (PCC). L'ensemble du personnel de service aux écoles est contacté et libéré de ses obligations pour rentrer à domicile avant la tempête. Le personnel affecté au service de garderie téléphone aux parents pour accélérer la prise en charge des enfants. Les utilisateurs du Milcolor sont contactés pour mettre fin aux activités, libérer les locaux et demander aux utilisateurs de regagner leur domicile en sécurité.

Les services de la préfecture sont officiellement informé (SIRACED PC ex-sécurité civile) que par arrêté du Maire, le PCS est activé dès 18 h.

Toutes les mesures sont mises en place dans le cadre de la procédure de gestion de crise afin de garantir le bon déroulement des opérations : prévenir les personnes vulnérables ou isolées, rassembler le matériel et alerter notre population par le passage du camion communal, prévoir la mise en œuvre de la logistique, tenir une main courante événementielle et enfin communiquer le retour à la normale.

Tout est mis en œuvre pour la sécurité de tous et celle de nos agents. Le travail d'équipe des  employés communaux et des élus a permis de relayer  l'alerte avant le pic du vent. Les dégâts sont limités sur la commune, seul un sapin bordant la bibliothèque est tombé. Les services techniques alertés par la population ont aussitôt, avec le renfort d'un élu, dégagé la rue des Bleuets.

Monsieur le Maire, après appel du SIRACED PC et prise en compte du dernier bulletin météo, décide de lever le PCS à 23 h.

Cette mobilisation aura été l'occasion de tester notre organisation de crise, un peu plus d'un mois après l'exercice départemental organisé par la cellule de crise de la Préfecture.